Portes ouvertes - le 24 novembre

JPO programme.pdf
Document Adobe Acrobat 66.4 KB

POLE SPORT ET PERFORMANCE

Le centre des Savoyances est fier de vous annoncer la création d’un pôle dédié à la prise en charge des sportifs
Divers professionnels gravitant autour du sport s'associent pour vous proposer un suivi adapté à vos besoins et objectifs sportifs.

Ainsi, kinésithérapeutes, ostéopathe, préparateur physique et nutritionniste sont à votre écoute et vous proposent un accompagnement personnalisé pour atteindre vos objectifs en ne négligeant aucun paramètre.

 

 

 - Notre site internet :

 

www.cssportetperformance.com

 

 - Notre page Facebook :

 

https://www.facebook.com/CSsportetperformance/

 

 - Par téléphone au : 

 

07 69 35 66 74

 

le Chi Nei Tsang

Tout le monde le sait, nous avons un cerveau dans la tête - bien que parfois c’est à se demander s’il est bien là. Logé à l’abri de la boîte crânienne, il est souvent considéré comme étant l’organe le plus précieux que nous ayons. Son rôle serait alors de centraliser, par le biais d’un large réseau neuronal, les informations majeures de l’organisme pour en gérer toutes les fonctions vitales. Mais ce système nerveux central est-il réellement tout-puissant ?

La science a récemment découvert que nous avons d’autres cerveaux dans le corps. Voilà qui est plutôt inattendu. Déjà, une nébuleuse neuronale incroyablement performante, composée de plus de 40 000 neurones, est localisée au niveau de notre cœur, Mais de surcroît, un autre complexe, riche au grand minimum de 100 millions de neurones, fait office au creux de nos intestins. Nous avons donc aussi un cerveau dans le ventre, et pas des moindres. C’est étonnant. A quoi sert-il ? Cela veut-il dire que nous avons d’autres sortes d’intelligences ? L’heure semble être en tout cas à la délocalisation car il ne serait même pas évident, dans certains cas, de savoir quel cerveau possède un ascendant sur quel autre.
Le ventre est le deuxième cerveau du corps humain. Il contient plus de neurones que le cerveau lui-même.
Le ventre est le siège de la digestion. Lorsque l'on mange mal ( qualité, quantité, vitesse), il souffre.
Lorsque que le stress nous envahit, il souffre.
Nos émotions négatives s'ancrent dans nos différents organes. Quand celles-ci ne sont pas digérées, nos organes souffrent.
Le ventre est le siège de notre vitalité, si il souffre, nous perdons notre énergie.
Il y a plusieurs milliers d'années déjà, les Taoïstes ont réalisé que les émotions peuvent causer d'importants dégâts et affecter notre santé sur le plan physique, mental et spirituel.

Le Chi Nei Tsang (massage des organes internes)

Le Chi Nei Tsang est une approche holistique du massage qui prend ses racines dans la Médecine Traditionnelle Chinoise.
Le Chi Nei Tang signifie littéralement « travailler l’énergie des organes internes ».
C'est une des méthodes pour aborder le ventre et restituer la vitalité des organes par un travail sur l’abdomen et le thorax avec des touchers à la fois profonds et légers. Ces puissantes techniques s’appliquent autour du nombril et dans la région abdominale où le stress, les tensions et les émotions négatives s’accumulent.
Le Chi Nei Tsang permet aux organes et aux différents systèmes vitaux du corps (digestif, respiratoire, cardio-vasculaire, lymphatique, nerveux, endocrine) de travailler plus efficacement.

Le Chi Nei Tsang désintoxique et fortifie en améliorant l’élimination.
Le Chi Nei Tsang restructure en révélant les tensions profondément ancrées.
Le Chi Nei Tsang aide à devenir plus conscient de la qualité de vie émotionnelle. Toute émotion non traitée est entreposée dans notre système digestif et attend pour être abordée.

Effets escomptés :
-    Réduction du stress
-    Légèreté et vitalité dans votre ventre
-    Digestion harmonieuse
-    Bas du dos détendu
-    Diminution des symptômes prémenstruels

Emmanuel Périnel s'est formé en Chi Nei Tsang au près de l'Universal Healing Tao

Portes ouvertes- 28 mars- pour en profiter plus longtemps

Se lever du bon pied par Karina
PETIT DEJEUNER VARIATIONS.pdf
Document Adobe Acrobat 447.4 KB
Porter son enfant par la voix et comptines à masser par Laure
porter son enfant par la voix.pdf
Document Adobe Acrobat 189.1 KB
comptines à masser 2.pdf
Document Adobe Acrobat 211.0 KB

Retrouver une silhouette printanière

s'alléger après l'hiver
detox printemps.pdf
Document Adobe Acrobat 2.3 MB

Les Oméga 3... pour faire face à la grisaille

Le cerveau fait partie du corps. Comme les cellules de tous les autres organes, celles du cerveau renouvellent leurs constituants en permanence. Les cellules de demain sont donc faites de ce que nous mangeons aujourd'hui. [...] Si nous consommons surtout des graisses "saturées" (celles qui, comme le beurre ou la graisse animale, sont solides à température ambiante), leur rigidité se reflète par une rigidité des cellules du cerveau. Si, au contraire, nous mangeons surtout des graisses "polyinsaturées" (qui sont liquides à température ambiante), les gaines des cellules du cerveau sont plus fluides, plus souples, et la communication entre elles se fait de façon plus stable. Surtout s'il s'agit d'acides gras oméga-3. [...]
Une équipe de chercheurs français a montré qu'un régime riche en oméga-3 (comme celui des Esquimaux, qui assimilent jusqu'à 16 grammes par jour d'huile de poisson) augmente, sur le long terme, la production des neurotransmetteurs de l'énergie et de la bonne humeur dans le cerveau émotionnel...un bouclier efficace contre le manque du soleil! (source: D. Servan-Schreiber)

 

pour en savoir plus je vous propose un résumé pratique:

Karina Mazurowicz-Chatel
Alimentation anti-dépression
Les indispensables oméga 3.pdf
Document Adobe Acrobat 810.6 KB

 

 

 

P O R T E S  O U V E R T E S  -  D O C U M E N T S  A  T E L E C H A R G E R

AUDREY CHAPPUIS

Psychologie clinique- présentation des thérapies cognitives et comportementales
Doc Psy Porte ouverte Savoyances.pdf
Document Adobe Acrobat 217.1 KB

KARINA MAZUROWICZ-CHATEL

Renforcer les défences immunitaires chez l'enfant
Défenses immunitaires Enfants.pdf
Document Adobe Acrobat 344.4 KB

LAURE PERINEL

Comprendre et répondre au mieux aux pleurs du bébé
Comprendre et répondre au mieux aux pleu
Document Adobe Acrobat 4.7 MB

 

A R T I C L E S   P R E C E D E N T S:

 

En pleine conscience
 
Peut-être avez-vous entendu parler de la « mindfulness », ces derniers temps. La mindfulness, ou pleine conscience, est une forme de méditation laïque. Elle signifie « diriger son attention d’une certaine manière, c'est-à-dire délibérément, au moment voulu, sans jugement de valeur », explique Jon Kabat-Zinn, son initiateur aux Etats-Unis. C’est finalement très proche de la concentration/méditation du yoga ou la méditation bouddhiste, sans notion de spiritualité. La bonne nouvelle est que la mindfulness, s’appuyant sur de nombreuses expérimentations scientifiques, est de plus en plus utilisée comme outil de mieux-être dans différents cadres thérapeutiques conventionnels : lutte contre le stress, la douleur, en prévention de la rechute dépressive… Ces programmes, initialement développés aux Etats-Unis, ont été diffusés en France par des médecins et psychiatres tels que Christophe André, Frédéric Rosenfeld, David-Servan-Schreiber… Il existe même en France une Association pour le Développement de la Mindfulness depuis 2009. Pour l’expérimenter autant en yoga qu’en coaching psycho-corporelle depuis de nombreuses années, sur moi-même et avec mes élèves et clients, je ne puis que vous recommander cette méthode pour apaiser l’esprit et libérer le corps. Faites le test, tout peut devenir pleine conscience.

par Julien Levy

Accueillir le souffle

Avec la rentrée, l’été que l’on espère indien nous mène vers l’automne. Saison métal, l’automne est le bon moment pour stimuler l’énergie défensive du poumon. Celle qui nous permet de résister aux envahisseurs de saison créant rhumes, toux et autres réjouissances. C’est aussi elle qui alimentera nos reins l’hiver venu.

La respiration remplit un rôle majeur dans la stimulation de cette énergie du poumon. Expirer les tensions puis accueillir le souffle à l’inspir. Ouvrir la cage thoracique, lui redonner de la mobilité, déverrouiller le sternum cristallisé par les émotions, créer de l’espace et faire circuler les sensations.

Et de la même manière, grâce au mouvement du diaphragme, permettre un massage des organes internes, libérateur pour le gros intestin, partenaire du poumon à l’automne. Voilà tout ce que nous apporte cette nouvelle respiration, parmi d’autres bienfaits.

Ce travail interne effectué, nous pouvons retrouver un lac intérieur paisible et joyeux, à même de refléter le ciel et les nuages tels qu’ils sont, sans déformation ni amplification. Juste tels qu’ils sont. Et à cet endroit, pouvoir se dire que c’est ainsi. Je vous souhaite beaucoup d’apaisement savouré pour cet automne.

par Julien Levy

Un été en légèreté
Pour vous sentir mieux dans votre corps et avoir d'avantage d'énergie pour vos loisirs je vous conseille une expérience durant les vacances: mangez vos fruits en apéritif et non pas en dessert! Vous m'en direz le résultat à la rentrée.
bon appétit:-)

par Karina Mazurowicz-Chatel
Fruits_le_ventre_vide.pps
Présentation Microsoft Power Point 2.2 MB